Préparer le départ

Quand partir à la maternité pour accoucher ?

C’est la grande question que vous vous posez… Allez-vous savoir quand c’est le moment de partir à la maternité pour accoucher ? Le docteur Bénédicte Lafarge-Bart, gynécologue obstétricienne à l’Hôpital Lariboisière de Paris (APHP) vous conseille sur le sujet.

 

A quel moment du travail faut-il partir à la maternité ?

Bénédicte Lafarge-Bart : Pour un premier enfant, on estime que le travail est en route quand les contractions sont douloureuses de manière croissante et espacées de 3 à 7 minutes. Chez certaines femmes, l’espacement des contractions est régulier, chez d’autres non. Si un bain et un antispasmodique effacent la douleur, fausse alerte. Sinon, tant que la douleur est bien supportée, il est conseillé de rester à la maison pour être confortable, prendre un bain, marcher pour faire avancer la dilatation. Au bout de deux heures de contractions intenses toutes les 5 à 10 minutes, vous pouvez partir à l’hôpital. Dès la deuxième grossesse, ce temps d’attente diminue car le corps est préparé et plus réactif.

Si vous rompez la poche des eaux, il faut à ce moment-là vous rendre à la maternité au maximum dans les deux heures qui suivent.

Si la douleur est difficilement gérable, si vous paniquez ou si vous avez un doute, partez à la maternité, personne ne vous jugera même si c’est une fausse alerte.

 

Quelles sont les raisons qui doivent inciter à partir à la maternité rapidement quel que soit le terme ?

Bénédicte Lafarge-Bart : Il faut qu’elle se rende aux urgences de sa maternité si :

  • la future maman perd les eaux, perd du sang ou du liquide,
  • elle ressent de fortes douleurs dans le ventre,
  • elle a de la fièvre,
  • elle a de violents maux de tête,
  • son visage gonfle subitement,
  • elle a des mouches devant les yeux,
  • ses oreilles bourdonnent,
  • elle vomit plus de quatre fois par jour,
  • elle pense avoir une jaunisse,
  • cela la brûle quand elle urine,
  • elle est tombée sur le ventre,
  • elle ne sent plus son bébé bouger comme d’habitude.
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Login

Lost your password?