Les conseils d'expert > Soin de la peau et alimentation > L’alimentation de la femme enceinte : les précautions à prendre (interview)

L’alimentation de la femme enceinte : les précautions à prendre (interview)

AlimentationL’alimentation de la femme enceinte : les précautions à prendre

Qu’il semble compliqué de savoir ce que l’on peut manger durant une grossesse… Emilie Colin-Poiret, sage-femme à Boulogne-Billancourt, nous aide à y voir plus clair.

 

Quels sont les aliments à éviter durant la grossesse ?

Emilie Colin-Poiret : Mon premier conseil est de bien nettoyer son réfrigérateur. Si l’on n’est pas immunisée contre la toxoplasmose, il est important de bien laver ses fruits et légumes, de bien cuire sa viande et d’éviter la charcuterie. En raison du risque de listériose, on évitera notamment la viande crue, la charcuterie d’origine inconnue ou à la coupe ou en gelée. Si vous aimez le fromage, il faudra oublier ceux au lait cru et passer aux fromages au lait pasteurisé. On évitera également les préparations aux œufs crus (mayonnaise, mousse au chocolat) à cause du risque de salmonellose. Si vous êtes consommatrice d’abats et notamment de foie, n’en mangez pas plus d’une fois par semaine en raison de leur forte teneur en vitamine A.

 

Quels sont les poissons à éviter ?

Emilie Colin-Poiret : On déconseille tout ce qui est à base de poisson cru (sushi, tarama, œufs de poisson, surimi…), fumé ou mariné en raison du risque de listériose et d’intoxication mais les sushis congelés peuvent être consommés. On mangera modérément les gros poissons ou poissons prédateurs (thon, espadon, bar…) qui contiennent beaucoup de mercure pour préférer les petits poissons comme la sardine ou le maquereau par exemple.

 

Et en ce qui concerne l’alcool ?

Emilie Colin-Poiret : C’est tolérance zéro. On sait que c’est neurotoxique pour l’embryon et le fœtus, surtout au début de la grossesse mais on ne sait pas à partir de quel seuil c’est nocif. Pas besoin d’être saoule pour que le risque de syndrome d’alcoolisation fœtale soit réel. Trois verres de vin par jour pendant la grossesse entraînent une diminution de 20 points du QI.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Login

Lost your password?