Le vaccin ROR.

Rougeole, oreillons, rubéole, voilà des maladies infantiles bien connues de tous. Faut-il vacciner contre ces trois maladies ? Le Docteur Gildas Tréguier, pédiatre à Lorient nous éclaire sur le sujet.

 

Qu’est-ce que le ROR ?

Dr Gildas Tréguier : C’est un vaccin combiné qui protège contre la rougeole, les oreillons et la rubéole. Il est fortement préconisé dans le calendrier vaccinal des enfants. On le fait en général vers un an avec un rappel dans la deuxième année ou un peu plus tôt, vers 9 mois pour les enfants gardés en collectivité.

 

Pourquoi faut-il vacciner ses enfants contre ces trois maladies ?

Dr Gildas Tréguier : Concernant la rougeole, il y a deux grands dangers. Le premier est une complication ophtalmologique et pulmonaire de la maladie. Le deuxième est l’encéphalite de rougeole qui entraine des handicaps majeurs et définitifs. On le sait peu mais il y a encore des décès dus à la rougeole dans les pays en voie de développement, une dizaine par an en France.

Pour la rubéole, il s’agit d’une vaccination collective qui vise à protéger les femmes enceintes. La rubéole peut entrainer de nombreuses malformations chez le bébé et la vaccination des femmes une fois qu’elles sont enceintes n’est pas possible. Vacciner les petites filles, c’est aussi vacciner les futures femmes enceintes qu’elles seront.

Enfin, pour les oreillons, il s’agit là de protéger les petits garçons et les hommes. Le risque est que, suite aux oreillons, ils développent une orchite, c’est à dire une inflammation des testicules qui entraine dans 25% des cas une stérilité définitive.

La vaccination via le ROR est un enjeu de santé publique. On protège son enfant mais on protège également les autres.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Login

Lost your password?