Les conseils d'expert > Maladies infantiles > Le point sur la varicelle

Le point sur la varicelle

La varicelle est une maladie infectieuse virale très courante chez les enfants, causée par le virus VZV de la famille des herpes virus. Nous faisons le point sur cette maladie infantile avec le Docteur Bénédicte Ringuier, pédiatre au CHU d’Angers.

 

Comment se déclare la maladie ?

Dr Bénédicte Ringuier : La varicelle commence par une poussée de fièvre, suivie d’une éruption cutanée très caractéristique : les vésicules des boutons forment comme de petites gouttes d’eau sur la peau.

La varicelle est très contagieuse par contact direct. Le virus est présent dans le liquide des vésicules et se propage très facilement entre les enfants qui jouent ensemble, et aussi par l’intermédiaire des adultes qui s’occupent de l’enfant malade. En revanche, il n’y a pas de contamination directe par la salive. L’enfant est contagieux pendant une dizaine de jours jusqu’à disparition des boutons.

Quel est son traitement ?

Dr Bénédicte Ringuier : Il n’existe pas de traitement médicamenteux particulier contre la varicelle. Pour lutter contre la fièvre, le médecin prescrira du paracétamol, mais attention, n’utilisez surtout pas d’aspirine ou d’anti-inflammatoires, cela pourrait entraîner des complications graves.

 

Comment soulager les démangeaisons ?

Dr Bénédicte Ringuier : Il faut éviter au maximum que l’enfant se gratte. Pour cela, l’utilisation d’un sirop antihistaminique est recommandé. Un bain une à deux fois par jour dans une eau tiède agrémentée d’un bouchon de solution antiseptique le soulagera également et empêchera l’infection des boutons.

Le reste du temps, privilégiez le port de vêtements amples afin d’éviter au maximum les frottements du tissu sur la peau. Surveillez bien le siège de votre enfant car les couches favorisent la macération, avec risque de surinfection des boutons. N’hésitez pas à appliquer une lotion asséchante sur les boutons, notamment ceux situés sous la couche, une à deux fois par jour.

 

Peut-on se protéger de la maladie ?

Dr Bénédicte Ringuier : La varicelle est une maladie bénigne chez l’enfant sain. Elle peut être plus étendue chez les tout petits de moins de 12 mois et plus sévère chez les enfants malades et/ou immunodéprimés. Pour les protéger, il existe un vaccin, non remboursé, largement utilisé aux États Unis. Il est essentiellement destiné aux enfants fragiles et à leurs proches, parents, frères et sœurs. Il est également proposé aux adolescents et aux femmes en âge de procréer n’ayant pas d’antécédents cliniques de varicelle ou un doute sur la contraction de la maladie.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Login

Lost your password?