Les conseils d'expert > Les poussées dentaires > L’avis du spécialiste : soulager les poussées dentaires

L’avis du spécialiste : soulager les poussées dentaires

« Aïe, les dents, ça fait mal » semble dire votre bébé. Malheureusement, les poussées dentaires s’accompagnent dans la plupart des cas de vives douleurs. Petit tour d’horizon des méthodes pour soulager votre bébé avec le Docteur Bénédicte Ringuier, pédiatre au CHU d’Angers.

Comment se manifestent les poussées dentaires ?

Dr Bénédicte Ringuier : Les poussées dentaires, souvent douloureuses pour votre enfant, se manifestent par des gencives rouges et gonflées, et une salivation excessive. Bébé porte tout ce qu’il peut à la bouche et mordille pour se soulager. Il n’est pas rare que ces poussées s’accompagnent de fièvre (ne devant pas dépasser 38,5°C, au delà il ne s’agit pas des dents, consultez votre médecin), de selles molles et de fesses rouges.

Que peut-on donner pour soulager la douleur ?

Dr Bénédicte Ringuier : En cas de température et/ou de sommeil difficile, vous pouvez donner un peu de paracétamol à votre enfant, cela lui permettra de passer une meilleure nuit. Il existe également des gels vendus en pharmacie avec des formules naturelles (à base de camomille notamment) ou qui contiennent des anesthésiques locaux. Ils permettent de diminuer sensiblement la douleur.

 

Quels sont les autres « trucs » que l’on peut appliquer ?

Dr Bénédicte Ringuier : Pour le soulager dans la journée, il ne faut pas hésiter à lui proposer un peu d’eau froide, ainsi qu’une petite cuillère préalablement refroidie au réfrigérateur qu’il pourra mordiller à loisir. En effet, le froid calme la douleur, et l’action mécanique du métal sur la gencive aide les dents à sortir.

 

Vous trouverez également dans le commerce des anneaux de dentitions souples à réfrigérer qui sont très efficaces et dont la forme est étudiée pour être facile à tenir par les plus petits. Ces anneaux sont des jouets deux en un très appréciés des bébés.

 

Les colliers d’ambre sont très à la mode ces dernières années. Faites cependant très attention à ne pas les choisir trop serrés afin de limiter les risques de strangulation.

 

Finalement, c’est l’association de toutes ces méthodes qui permettra à votre enfant de supporter au mieux la douleur des poussées dentaires. N’hésitez pas à les combiner entre elles. Et n’oubliez pas de le rassurer, cela va finir par passer !

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someone

Login

Lost your password?